Le Bol Jacquier

Facebooktwitterrss

Bol-dair-Jacquier

Et si manquiez d’air ?

Si certains troubles venaient d’un manque d’oxygène dans notre corps ? Découvrez le Bol Jacquier. 

QUESACO ? Qu’est-ce que le Bol Jacquier ?

Si votre sommeil est perturbé pour diverses raisons (insomnies, agitations dérangeantes, cauchemars ou angoisses, ronflements ou apnée du sommeil) ? Si vous cherchez à récupérer de façon naturelle de l’énergie, vous pouvez, grâce à une méthode simple et efficace, améliorer votre sommeil et ainsi accroitre votre capitale vitalité si précieuse en naturopathie.

Rappel : l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) considère le fait de respirer un air pur comme une condition essentielle de la santé et du bien-être de l’homme.

Cette méthode d’oxygénation mise au point suite aux nombreux travaux de Monsieur Jacquier (inventeur chimiste – 1911-2010) est une méthode naturelle qui améliore l’entrée de l’oxygène dans les cellules. Or, la base de notre santé se situe à ce niveau cellulaire : en effet, chaque cellule a besoin pour fonctionner de manière optimale de nutriments, d’énergie et d’oxygène pour fabriquer, commander et permettre les échanges cellulaires.

C’est une solution pour optimiser l’oxygénation des cellules de l’organisme à la base de la santé de nos organes car ne l’oublions pas notre 1er aliment, celui dont nous ne pouvons nous passer plus de quelques minutes est l’oxygène, nourriture précieuse si malmenée du fait des différentes sources de pollutions, du manque d’exercices physiques, de la carence en sommeil, des effets du stress, du tabac, qui réduisent notre capacité respiratoire.

Le Bol d’air est la seule méthode d’oxygénation naturelle, capable d’apporter à la cellule l’oxygène dont elle a besoin; sans hyper oxygénation ni risque radicalaire.

Le principe du bol Jacquier ?

Il s’agit de respirer assis face à l’appareil, qui utilise une huile essentielle de térébenthine (Essence de résine de Pin des Landes). Celle-ci, grâce à un système catalytique, va simplement dégager un composé volatil porteur d’oxygène, qui une fois inhalé, va améliorer la fixation des molécules d’oxygène sur les globules rouges (qui véhiculent dans le sang l’oxygène entre les poumons et les organes).

Une séance dure entre 3 et 12 minutes, en cure (sur 2-3 semaines) car il suffit de quelques minutes par jour pour une oxygénation équilibrée qui aura des bénéfices sur plusieurs heures.

Cette méthode vous sera proposée dans le cadre de la consultation et vient en technique complémentaire car la clef de la santé est la synergie des moyens naturels : elle est toujours insérer dans une cure, cette méthode unique est capable d’agir sans danger sur l’hypoxie (carence en oxygène des cellules) et sur la capacité anti-radicalaire de l’organisme (anti-vieillissement).

 

Ses indications sont nombreuses : A tout âge et toutes condition physique (périodes d’examens, changements de saisons, périodes de stress, d’allergies, de pollution). Pour accompagner les périodes de fatigue, de perte de poids et optimiser d’autres soins en parallèle.

Pour les sportifs: dans le cadre de la préparation aux entrainements, la gestion des stress en compétition, gain d’endurance, amélioration des performances et de la récupération.

Elle peut être utilisée dès le plus jeune âge (8 ans), sans risque, facile et peu contraignante.

Ses contre-indications : allergie à la térébenthine, épilepsie terpène dépendante et convulsion, femme enceinte et allaitante, enfant de moins de 36 mois. Précautions et suivi en cas d’asthme, allergies, spasmophilie et hyperthyroïdie.

Son utilisation régulière génère un ensemble de réaction en synergie au niveau de l’organisme et favorise un état de bien-être général.

Cette méthode est un fabuleux outil de prévention et de maintien de la santé, par un procédé naturel.

 

Séances d’oxygénation cellulaire : BOL D’AIR JACQUIER / Possibilité d’abonnement

  • La séance de 3 minutes  : 3 euros
  • Carte 5 séances de 3 minutes : 15 euros
  • Carte 10 séances de 3 minutes : 30 euros

 

Toutefois, elle ne se substitue pas à un traitement médicamenteux et ne remplace en aucune manière le suivi et les conseils de votre médecin traitant.

Facebooktwitterrss

One comment

Laisser un commentaire